Qui ?

clapUtopimages est une association 1901 qui réalise des films documentaires, basée près de Lodève (Hérault) au pied du Larzac.

                               De 2006 à 2014, elle s’est attachée à promouvoir  la décroissance et la simplicité volontaire (activité commencée  en Cévennes, avec des reportages  réalisés par Jean-Claude Decourt en 2000 et 2001, pour une télé libre: téléCévennes).

caméraDepuis 2015 elle effectue, film après film, une recherche en profondeur pour comprendre nos comportements par rapport à la nature et à la société.

Indépendante, composée d’un bureau d’une douzaine de « fidèles », l’association est en  relation régulière avec près de 4000 associations, lieux alternatifs, particuliers, médiathèques, réseaux militants, universités populaires, cinémas art et essai,…

Utopimages ne perçoit pas de subvention, ses membres sont TOUS BENEVOLES.

JulienJulien Lhostis  mécanicien, bricoleur/inventeur de génie, est président. Également musicien, Julien participe aussi à l’organisation de fêtes originales. En juin 2016 il a démarré une recyclerie associative à Lodève (Hérault): Le Recyclage Lodèvois.

.

elle 2Brigitte Lécrivain artiste-graveur, est trésorière. Elle demeure à Montpellier où elle est active dans les domaines de la création artistique et du don. Elle donne des coups de main lors de certains tournages.

.

JCJean-Claude Decourt est réalisateur depuis près de 40 ans, il a animé pendant douze ans une télé-libre en Cévennes, avant de créer Utopimages en 2006. Il vit dans un mazet (petit mas) de l’Hérault.

.

Utopimages c’est aussi quelques ami(e)s fidèles qui participent à la vie de l’association ou donnent des « coups de main » lors des tournages, mais ne souhaitent pas voir leurs photos et identités circuler sur Internet.

Nous avons besoin de votre soutien !

Nos films sont de plus en plus visionnés gratuitement sur le Net, lors de projections gratuites ou sur des « copies maison » …

Nous en sommes heureux pour la diffusion des réflexions, mais cela implique que nous ne vendons pas assez de DVD (notre seule ressource).

Nous sommes ainsi en difficulté financière.

Les budgets de tournage sont limités au maximum (hébergements solidaires, équipe très légère et bénévole, co-voiturage,…) mais un documentaire a un coût minimum (achats de livres et de matériel, contacts téléphoniques et mails,  reportages un peu partout en France, montage numérique, copies sur DVD, jaquettes, achat et entretien du matériel de prise de vues, de montage, de copies, etc… ).

Nos difficultés financières sont dues à notre indépendance  de tout mouvement, mais également la conséquence du choix « non rentable » (mais avec lequel nous sommes en harmonie) d’essayer de penser (sans pessimisme ni optimisme) la complexité.

Montrer uniquement des alternatives rassure (films et livres rassurants sont  nombreux et… se vendent bien, nous l’avons fait une seule fois (simplicité volontaire et décroissance 2 en 2009), c’est ce que la majorité préfère.

Un peu seuls, nous pensons qu’il est absolument indispensable d’étudier les causes profondes de nos comportements, pour grandir en humanité et ne pas reproduire indéfiniment les mêmes sottises.
C’est moins facile et donc… se vend mal !
Si vous jugez nos films nécessaires,
vous pouvez…

coqueli (copie)  Acheter nos DVD pour vous, ou un lieu collectif.

coqueli (copie)  Nous faire connaître (nous n’avons pas d’autre moyen de diffusion que vous).

coqueli (copie)  Organiser une projection-débat, avec ou sans nous.

coqueli (copie)  Faire un lien vers notre site (nous ferons de même).

coqueli (copie)  Commander un petit film de promotion à notre atelier Les Films du Mazet.

 

Après de longues discussions (enflammées) nous avons créé en avril 2018,
une page Facebook pro
pour être en relation avec des réseaux plus divers, qu’auparavant.

icone facebook

Haut de page  Qui sommes-nous ?